L’énergétique dentaire

La médecine classique se définit d’abord par rapport à l’homme malade. La santé étant en premier lieu une absence de manifestations morbides.

C’est avec l’émergence des médecines énergétiques qu’un nouveau concept s’est fait jour : la définition se fait par rapport à la santé et non plus par rapport à la maladie.

La santé devient : la recherche d’un équilibre dynamique et harmonieux de l’homme pris dans sa totalité et faisant partie intégrante du macrocosme.

L’énergétique dentaire c’est le choix d’une santé bucco-dentaire biocompatible et naturelle considérant les aspects physique, psychique, émotionnel et spirituel.

En effet, l’étude des troubles d’origine dentaire se limite en général à chercher une cause infectieuse, une intoxication chimique (mercure) ou une origine physique, mais il y a derrière tout cela l’énergétique dentaire : la vie circule en passant par les dents. L’énergétique dentaire nous fait prendre conscience que la sphère buccale est comparable à un système cybernétique possédant sa propre harmonie régulatrice. Le rôle du thérapeute étant d’aider l’organisme à la maintenir ou à la retrouver.

Il existe une loge énergétique dentaire, la dent est un véritable système cybernétique avec ses moyens de communications, de transfert d’informations et de régulation. Le Dr Henry a synthétisé ce concept sous la forme suivante : « La dent est une petite pyramide dont la fonction est proche de celle d’un transistor : elle filtre et amplifie les informations. La mâchoire fonctionne comme un amplificateur des informations sus et sous-jacentes. La surtension de certains niveaux particuliers entraîne des lésions dentaires qui elles-mêmes influent la régulation des fonctions sous et sus jacents. La guérison passe par le traitement des deux niveaux : dents et organes ».