Lobbies pharmaceutiques et financiers

Lancetgate: quel rôle joue le laboratoire Gilead qui développe le Remdesivir? lien de l’article du journal France Soir

Un danger la chloroquine? vraiment?

Une étude publiée dans la revue « The Lancet » vient le 22 mai contredire toutes les autres études et guérisons cliniques effectuées dans le monde entier avec l’utilisation de l’Hydroxychloroquine et de l’Azythromycine… Mais quelle crédibilité peut-on accorder à une étude financée par des laboratoires et lobbies pharmaceutiques?

En effet, l’un des protaganonistes de l’étude, Prof Mandeep R Mehra, travaille au Brigham and Women’s Hospital Heart and Vascular Center and Harvard Medical School de Boston,  hôpital en grande difficulté financière. Or celui-ci se voit soudainement soutenu par des organismes comme la Fondation Gates et le laboratoire Moderna. On peut légitimement douter de l’impartialité des responsables de cette étude quand on sait que son financement (évalué à 50 millions de dollards) l’a été par des organismes ayant tout intérêt à ne pas valider un traitement du Covid-19 peu couteux et rendant inutile la commercialisation de médicaments chers et de vaccins lucratifs.

Et pourtant, en 2003, ce même Lancet publiait une étude sur l’utilité et le bénéfice de l’hydroxychloroquine (utilisée dans la lutte contre le paludisme) pour traiter des maladies virales actuelles, avec de très bons résultats sur les virus du SRAS en particulier!

De plus, en 2016, un aveu choquant de l’éditeur de The Lancet, la revue médicale la plus estimée au monde, a été pratiquement ignoré par la grande presse et les médias dominants. Le Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet, y fait une annonce disant qu’un nombre scandaleux de publications d’études sont au mieux, peu fiables, quand elles ne sont pas complètement mensongères, en plus de frauduleuses.

Nous sommes toujours dans les conflits d’intérêts, où l’argent et le pouvoir restent l’unique préoccupation, et la recherche de la santé pour l’être humain un facteur oublié.

Ce qui est très grave est la complaisance des médias à diffuser ces fausses nouvelles et ces études biaisées. Sur BFMTV,  le Dr Violaine Guérin médecin endocrinologue est interviewée et censée donner son avis sur l’étude publiée par The Lancet, elle est tout simplement censurée à partir du moment où elle va dans la direction opposée à celle de l’étude du Lancet… Tout cela est consternant!  lien video

Pour entendre un bon résumé de la situation sur le sujet de tous ces conflits d’intérêts: lien vers la vidéo de Sylvano Trotta

Et à lire: l’avis d’un médecin sur son Blog Le Quotidien du Médecin

 

La désinformation est mauvaise. La désinformation en médecine est pire. La désinformation d’une prestigieuse revue médicale est la pire.

Voici un aperçu détaillé de l’étude controversée du Lancet qui a conduit l’Organisation mondiale de la santé à mettre fin aux essais cliniques mondiaux sur l’hydroxychloroquine afin de se concentrer sur les thérapies brevetées. lien pour:   Une étude à ciel ouvert .

 

Qui peut encore avoir confiance dans la presse officielle ? Le blog de Patrice Gibertie.

Certains se souviennent peut être des déboires de la Giscardie  qui dans les années  70 crut en l’existence d’avions capable de renifler les gisements pétroliers. Toute la macronie  s’est embourbée dans le canulard du Lancet au point  d’interdire le traitement du professeur Raoult  et de mettre fin aux études attendues.

Le Monde, France Info, Libé, Lci et autre BFM , qui occupera la première place sur le podium du mensonge ? Tous les donneurs de leçons ont gobé les fausses statistiques d’une étude bidon et certains  persistent même  alors que l’on apprend que la directrice commerciale de l’affaire serait un hôtesse commerciale … lien

 

Le blog de l’anthropologue de la santé Jean Dominique Michel,  Lien

Il donne un éclairage réactualisé sur la situation actuelle liée à la crise du Covid-19 et les conflits d’intérêts qui gravitent autour.

 

Un consortium d’intérêts puissants fait pression pour que l’argent liquide soit aboli dans le monde entier et remplacé par des devises numériques uniquement.

interview de l’économiste Nober tHäring

 

 Des fondations de milliardaire qui achètent les médias, les laboratoires et les gouvernements.

See All Three Bill Gates Exposé Films in One Place

https://www.gatesfoundation.org/how-we-work/quick-links/grants-database#q/k=le%20monde&page=1%20

 

Children’s Health Defense:

Le combat de l’organisation de Robert Kennedy Jr pour la défense de la santé des enfants (CHD) a pour mission de travailler sans relâche pour mettre fin aux épidémies de santé infantile en travaillant à dénoncer les causes, à éliminer les expositions nocives, à tenir les responsables responsables, à demander justice aux personnes blessées. Dans le cadre de la responsabilisation des responsables, CHD prévoit de lancer de multiples initiatives juridiques dans le but de défendre la santé des enfants et d’obtenir justice pour ceux qui sont déjà blessés.

Comment Bill Gates contrôle la messagerie mondiale et la censure

Bill Gates est le plus grand producteur de vaccins au monde et le plus grand donateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – depuis que le président Trump a suspendu le soutien américain dans l’attente d’une enquête sur la gestion par l’OMS de la crise du COVID-19 – et de la Fondation CDC . Ces agences vendent maintenant des armes pour son empire vaccinal.

En janvier 2019, Gates a fait dire à l’OMS que l’ hésitation à l’égard des vaccins était une des principales «  menaces pour la santé mondiale  » (avec Ebola, le VIH, la guerre et les agents pathogènes résistants aux médicaments, entre autres), signalant une ruée vers l’or dans le monde entier pour rendre les vaccins obligatoires pour tous.

Gates a maximisé ses dons au PAC du président du comité du renseignement, Adam Schiff.

En février 2019, Schiff a écrit à Facebook, Google et Amazon pour leur demander de censurer la «désinformation sur les vaccins», un terme signifiant tout scepticisme à l’égard des déclarations du gouvernement et de l’industrie sur l’innocuité ou l’efficacité des vaccins, qu’elles soient vraies ou non.

«Les vaccins sont à la fois efficaces et sûrs», a écrit Schiff. « Il n’y a aucune preuve suggérant que les vaccins provoquent une maladie mortelle ou invalidante. »

C’était de la désinformation. Un an plus tôt, Schiff a poussé un projet de loi pour augmenter le budget administratif de la Cour des vaccins à 11 200 000 $ pour réduire les arriérés de blessures dues aux vaccins. Le tribunal avait déjà déboursé 4 milliards de dollars pour des décès dus à des vaccins et des incapacités .

Facebook et Pinterest ont déclaré qu’ils s’appuieront sur l’OMS et le CDC de Gates pour dire quelles déclarations en ligne sont «de la désinformation ou des canulars».

Facebook et Google ont engagé «FactChecker» (Politifact) pour censurer la désinformation des vaccins.

La Fondation Gates est le plus grand bailleur de fonds de «FactChecker» .

Dans son article, « Facebook« Fact-Checker »désinforme les utilisateurs sur la sécurité des vaccins », le journaliste d’investigation Jeremy Hammond conclut: «Facebook est coupable d’avoir mal informé ses utilisateurs sur la sécurité des vaccins. . . .Ils n’ont aucun problème avec les mensonges sur la sécurité et l’efficacité des vaccins, pour autant qu’ils visent à persuader les parents de vacciner leurs enfants. »

Le 4 mai 2017, FactChecker a déclaré fausse la déclaration de Del Bigtree: «Les vaccins comprennent l’aluminium et le mercure, qui sont des neurotoxines, et les vaccins provoquent une encéphalopathie.»

FactChecker a expliqué: «Les données actuelles montrent que les vaccins sont sûrs et ne provoquent pas de toxicité ou d’encéphalopathie.»

Les encarts des fabricants révèlent que de nombreux vaccins contiennent de l’ aluminium et du mercure et provoquent une encéphalopathie .

Enfin, des dons massifs à NPR et PBS achètent la couverture vaccinale biaisée de Gates dans les médias publics.

 

 

Sommes nous tous devenus des cobayes de l’industrie pharmaceutique?

lien vers l’ association AMETIST  des Dr Nicole et Gérard Delepine